Vous êtes artisan ? Devenez notre partenaire !
هل أنت حرفي؟ هل ترغب في توسيع قاعدة حرفائك؟ كل ما عليك فعله هو الانضمام إلينا

Espace Artisan - فضاء الحرفيين

Le contrôle technique automobile est obligatoire. Il vérifie la sécurité et la fiabilité des véhicules. En Tunisie, comme dans de nombreux autres pays, il est obligatoire pour tous les véhicules, qu’ils soient neufs ou d’occasion. Cet article explore le contrôle automobile en Tunisie. Il présente les étapes à suivre, le coût et les documents nécessaires. L’article aborde également les sanctions en cas de défaut, les contre-visites et les réparations.

Besoin de mécanicien pour un pré-contrôle avant la visite technique ? Appelez le 56 95 88 86 !

 

Les étapes du contrôle technique en Tunisie

 

Le contrôle technique est une étape obligatoire pour tous les véhicules en Tunisie. Les véhicules sont contrôlés tous les deux ans. On vérifie s’ils respectent les normes de sécurité routière. Cette vérification concerne les voitures particulières, les utilitaires légers, les poids lourds, les camping-cars, les remorques, les voitures de collection, les hybrides et les véhicules utilitaires. Première visite avant la quatrième année. Visites suivantes tous les deux ans seuls les centres de contrôle technique agréés par l’organisme technique central sont habilités.

 

Les contrôles techniques sont obligatoires en Tunisie. Le contrôleur technique vérifie plusieurs éléments importants du véhicule. Le contrôleur vérifie le système de freinage. Il vérifie également l’état de l’échappement et des pneumatiques. Il contrôle le fonctionnement des éléments de signalisation. Enfin, il vérifie que les émissions polluantes ne dépassent pas les limites autorisées.

 

Si le contrôle révèle des défaillances majeures, vous devez effectuer une contre-visite dans les deux mois. Le procès-verbal de contrôle enregistre les résultats du contrôle, et vous devez le conserver avec votre certificat d’immatriculation et votre vignette. Si le résultat est défavorable, vous devez effectuer des réparations avant de pouvoir passer un nouveau contrôle technique.

 

Combien coûte l’inspection technique en Tunisie ?

 

Le coût du contrôle technique en Tunisie varie selon le type de véhicule. Le coût du contrôle technique varie selon le type de véhicule. Le contrôle technique des véhicules légers coûte environ 45 dinars tunisiens, tandis que les véhicules utilitaires légers ont un coût d’environ 55 dinars tunisiens. Les centres de contrôle technique agréés par l’organisme technique central fixent le prix en fonction du type de véhicule contrôlé. Les propriétaires de véhicules doivent s’acquitter du coût du contrôle technique périodique tel que prescrit par la réglementation en vigueur en Tunisie. Enfin, pour les poids lourds et les véhicules de transport de marchandises, le coût s’élève à environ 65 dinars tunisiens. Les tarifs pour le contrôle technique des camping-cars et des véhicules de collection sont spécifiques. La vignette, qui doit être apposée sur le pare-brise, est également incluse dans le prix.

 

Les documents nécessaires pour le contrôle technique en Tunisie

 

Avant de passer l’inspection technique, le propriétaire du véhicule doit se munir de plusieurs documents. Pour effectuer l’inspection technique, il est nécessaire de présenter au centre de contrôle automobile le certificat d’immatriculation ou carte grise du véhicule. Il est nécessaire de fournir le dernier procès-verbal de contrôle lors de la visite au centre de contrôle automobile. Les véhicules soumis à un contrôle périodique doivent avoir la date du prochain contrôle indiquée sur leur carte grise. Les véhicules diesel doivent également être en possession d’un certificat anti-pollution valide.

 

Que faire en cas de contre-visite lors du contrôle automobile en Tunisie ?

 

Le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour effectuer les réparations nécessaires s’il y a des défaillances mineures. En cas de contre-visite, le contrôleur automobile indique les points de contrôle qui doivent être vérifiés de près. Si les réparations ne sont pas effectuées dans les délais impartis, le propriétaire du véhicule s’expose à une amende. Il est donc recommandé d’effectuer les réparations dans les meilleurs délais.

 

Les sanctions en cas de défaut de contrôle technique en Tunisie

 

Le défaut de contrôle automobile en Tunisie est considéré comme une infraction au code de la route. En cas de défaut de l’inspection technique, le propriétaire du véhicule s’expose à une amende allant de 100 à 300 dinars tunisiens, selon la gravité de l’infraction. De plus, en cas d’accident, si le véhicule n’a pas passé l’inspection technique, l’assurance peut refuser de couvrir les dommages. Il est donc important de respecter les échéances de contrôle technique pour garantir la sécurité de tous les usagers de la route.

 

Les éventuelles réparations après le contrôle technique en Tunisie

 

Si des réparations sont nécessaires après le contrôle automobile, le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour effectuer les travaux. Après les réparations, une étape est cruciale. En effet, le véhicule nécessite une contre-visite. Ainsi, on s’assure que les défauts sont corrigés. Si toutes les anomalies ont été corrigées, le véhicule est considéré comme conforme et peut circuler en toute sécurité sur les routes tunisiennes.

Le contrôle technique automobile est obligatoire. Il vérifie la sécurité et la fiabilité des véhicules. En Tunisie, comme dans de nombreux autres pays, il est obligatoire pour tous les véhicules, qu’ils soient neufs ou d’occasion. Cet article explore le contrôle automobile en Tunisie. Il présente les étapes à suivre, le coût et les documents nécessaires. L’article aborde également les sanctions en cas de défaut, les contre-visites et les réparations.

Besoin de mécanicien pour un pré-contrôle avant la visite technique ? Appelez le 56 95 88 86 !

 

Les étapes du contrôle technique en Tunisie

 

Le contrôle technique est une étape obligatoire pour tous les véhicules en Tunisie. Les véhicules sont contrôlés tous les deux ans. On vérifie s’ils respectent les normes de sécurité routière. Cette vérification concerne les voitures particulières, les utilitaires légers, les poids lourds, les camping-cars, les remorques, les voitures de collection, les hybrides et les véhicules utilitaires. Première visite avant la quatrième année. Visites suivantes tous les deux ans seuls les centres de contrôle technique agréés par l’organisme technique central sont habilités.

 

Les contrôles techniques sont obligatoires en Tunisie. Le contrôleur technique vérifie plusieurs éléments importants du véhicule. Le contrôleur vérifie le système de freinage. Il vérifie également l’état de l’échappement et des pneumatiques. Il contrôle le fonctionnement des éléments de signalisation. Enfin, il vérifie que les émissions polluantes ne dépassent pas les limites autorisées.

 

Si le contrôle révèle des défaillances majeures, vous devez effectuer une contre-visite dans les deux mois. Le procès-verbal de contrôle enregistre les résultats du contrôle, et vous devez le conserver avec votre certificat d’immatriculation et votre vignette. Si le résultat est défavorable, vous devez effectuer des réparations avant de pouvoir passer un nouveau contrôle technique.

 

Combien coûte l’inspection technique en Tunisie ?

 

Le coût du contrôle technique en Tunisie varie selon le type de véhicule. Le coût du contrôle technique varie selon le type de véhicule. Le contrôle technique des véhicules légers coûte environ 45 dinars tunisiens, tandis que les véhicules utilitaires légers ont un coût d’environ 55 dinars tunisiens. Les centres de contrôle technique agréés par l’organisme technique central fixent le prix en fonction du type de véhicule contrôlé. Les propriétaires de véhicules doivent s’acquitter du coût du contrôle technique périodique tel que prescrit par la réglementation en vigueur en Tunisie. Enfin, pour les poids lourds et les véhicules de transport de marchandises, le coût s’élève à environ 65 dinars tunisiens. Les tarifs pour le contrôle technique des camping-cars et des véhicules de collection sont spécifiques. La vignette, qui doit être apposée sur le pare-brise, est également incluse dans le prix.

 

Les documents nécessaires pour le contrôle technique en Tunisie

 

Avant de passer l’inspection technique, le propriétaire du véhicule doit se munir de plusieurs documents. Pour effectuer l’inspection technique, il est nécessaire de présenter au centre de contrôle automobile le certificat d’immatriculation ou carte grise du véhicule. Il est nécessaire de fournir le dernier procès-verbal de contrôle lors de la visite au centre de contrôle automobile. Les véhicules soumis à un contrôle périodique doivent avoir la date du prochain contrôle indiquée sur leur carte grise. Les véhicules diesel doivent également être en possession d’un certificat anti-pollution valide.

 

Que faire en cas de contre-visite lors du contrôle automobile en Tunisie ?

 

Le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour effectuer les réparations nécessaires s’il y a des défaillances mineures. En cas de contre-visite, le contrôleur automobile indique les points de contrôle qui doivent être vérifiés de près. Si les réparations ne sont pas effectuées dans les délais impartis, le propriétaire du véhicule s’expose à une amende. Il est donc recommandé d’effectuer les réparations dans les meilleurs délais.

 

Les sanctions en cas de défaut de contrôle technique en Tunisie

 

Le défaut de contrôle automobile en Tunisie est considéré comme une infraction au code de la route. En cas de défaut de l’inspection technique, le propriétaire du véhicule s’expose à une amende allant de 100 à 300 dinars tunisiens, selon la gravité de l’infraction. De plus, en cas d’accident, si le véhicule n’a pas passé l’inspection technique, l’assurance peut refuser de couvrir les dommages. Il est donc important de respecter les échéances de contrôle technique pour garantir la sécurité de tous les usagers de la route.

 

Les éventuelles réparations après le contrôle technique en Tunisie

 

Si des réparations sont nécessaires après le contrôle automobile, le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour effectuer les travaux. Après les réparations, une étape est cruciale. En effet, le véhicule nécessite une contre-visite. Ainsi, on s’assure que les défauts sont corrigés. Si toutes les anomalies ont été corrigées, le véhicule est considéré comme conforme et peut circuler en toute sécurité sur les routes tunisiennes.